Ce qui nous sauvera, c'est de s'intéresser au beau.

Wednesday, March 14, 2018

mon tout premier festival

J'ai été débordée ces dernières semaines et n'ai pas eu le temps de vous raconter mon expérience au festival "papier carbone #2" qui a eu lieu le week end du 23 au 25 février.


J'ai mis un temps fou à préparer de nouvelles couleurs pour les démonstrations de papier marbré.


Et beaucoup moins à me préparer, moi :)


L'évènement avait lieu au BPS22 et, malgré le froid de canard ce jour là, il y avait une lumière splendide.


Nous étions deux créateurs à avoir un grand local à côté de l'exposition afin d'y organiser des ateliers.

Je suis arrivée bien à l'avance pour préparer mon "stand".


J'avais envie de montrer tout ce que je fais. Les carnets de voyage, les tampons gravés, les boîtes à thé, les guirlandes en origami, le papier marbré, les peintures, etc.

Ca, c'était ma première erreur. En réalité, il vaut mieux se consacrer à une de ses compétences et mettre l'emphase là dessus plutôt que vouloir trop en faire.


J'ai laissé les visiteurs s'essayer au papier marbré de 13 à 17h.




Ma deuxième erreur a été de proposer à des enfants de s'y essayer.



A partir de ce moment là, j'ai eu l'impression de faire un peu office de garderie pendant que les parents allaient voir les artistes et leurs créations dans l'espace d'exposition à côté.

Les enfants et les ado faisaient la queue pour participer...


L'expérience m'a permis de redéfinir mes objectifs.

Le concept de monatelier s'adresse aux adultes en quête d'une parenthèse créative dans une société où l'on vit tellement dans l'accélération et la précipitation qu'on en perd son humanité et sa vie intérieure.



Voici donc le résumé de cette première expérience:
1. ne pas vouloir en faire trop ("less is more")
2. bien définir son public cible


Vous êtes un adulte? Peut-être en quête d'un peu plus de sens dans votre vie?
Venez vous essayez au papier marbré à l'atelier. En toute convivialité.
Vous trouverez les prochaines dates en cliquant ici.

No comments: